La popularité du sport au travail continue de grimper. Les employeurs soucieux du bien-être de leurs salariés redoublent d’efforts pour fournir des occasions de se dépenser, de concourir pour une bonne cause et il est désormais totalement acceptable de croiser ses collègues en total look athlétique. Pour se démarquer et embarquer tous les membres de vos équipes, lâchez-leur la bride et facilitez leurs velléités de mouvement !  Nous vous expliquons la ruse.

Selon l’étude Les Français et l’épanouissement au travail menée par Inkidata pour Wojo en février 2019, 48% des Français aimeraient bénéficier d’espaces dédiés au sport et à la détente sur leur lieu de travail. Et ce n’est pas nouveau : dès juin 2016, une étude publiée par Decathlon Pro plaçait la barre haut : 87 % des salariés s’attendaient à une proposition d’activité physique et sportive de la part de leur employeur : ces demandes ont-elles été entendues ?

À lire aussi : Ce que vous croyez savoir sur le coworking

Sport au travail ? Je peux pas, j’ai piscine !

En novembre 2018, un sondage Ipsos pour Airbnb démontrait lui aussi que plus d’un tiers des sondés considère que l’accès à une salle de sport au travail ou un abonnement à des activités extérieures constitue un facteur de bonheur en entreprise…
Avec les températures en hausse, les étés en ville nous rendent parfois apathiques pour ne pas dire comateux, et la productivité s’en ressent. Monter la clim’ n’est pas la seule, ni la meilleure solution : descendre en pression c’est mieux. Pour cela, amis managers et RH, commencez par accorder le temps nécessaire à vos collaborateurs pour faire un peu d’exercice physique… bien entendu, sans que cela devienne chronophage pour autant.

Comment on y arrive ? En repérant les salles de sport à proximité de l’entreprise, ou encore plus simple, en proposant à ceux qui le peuvent de télétravailler dans un espace de coworking, avant ou après leur séance de sport plutôt que de courir au bureau avec leur sac.

À partir de 9,90 €/mois, vos équipes peuvent se géolocaliser afin de repérer l’espace de coworking le plus proche, sans parler des nombreux avantages qui sont associés à cet abonnement (et notamment : des tarifs négociés pour accéder à la prestigieuse LA.SALLE.DE.SPORT with Reebok à Paris).

Rappelons que pour lutter contre la sédentarité, quatrième raison de décès au monde, il est recommandé de pratiquer 150 minutes de sport modéré et 75 minutes d’activité intensive par semaine. Cela équivaut à près de 4 heures de sport par semaine, soit un peu plus du temps passé à regarder la télé par jour, on n’ose regarder les chiffres pour Netflix.

À lire aussi : Les sports urbains à tester cet été

Les patrons ont tout à gagner de cette appétence pour le sport au travail !

La demande des collaborateurs pour faire un peu de sport au travail est bien réelle ; alors, qu’est-ce qui retient les décideurs ?

Si le burnout, classé « phénomène lié au travail », n’est toujours pas reconnu comme maladie professionnelle par l’OMS, il n’en est pas moins officiellement problématique : en janvier 2018,  l’Assurance maladie estimait à 10.000 les cas d’affections psychiques reconnus au titre des accidents du travail avec arrêt.

Loin d’être limités, les bienfaits du sport ne sont pas que physiques : quarante minutes pratiquées trois fois par semaine renforceraient notre mémoire. De plus, l’activité booste la concentration : en effet le cerveau fonctionne mieux quand il est bien oxygéné. Sans parler des fameuses endorphines, les hormones du bonheur, pour dissiper le stress… on pourrait donc parfaitement voir le sport au travail comme un levier de productivité !

Quant à l’engagement ou aux possibilités de teambuilding, rappelons qu’un salarié bien dans ses baskets aura moins envie de prendre la poudre d’escampette. Qui ignore encore que réduire l’absentéisme, un phénomène qui coûte cher aux entreprises tous les ans, est un des nerfs de la guerre de la compétitivité… ? Leur permettre de télétravailler dans un espace de coworking et les encourager à faire un peu d’exercice peut être un bon remède.

Pour ceux qui osent à peine en rêver, sachez qu’il n’est pas plus cher de choisir d’héberger son entreprise dans un espace de coworking qui propose des douches ou même, des salles de sport : dans le Wojo Madeleine qui ouvrira ses portes à la fin de l’année 2019, plus de 500 postes en bureaux privatifs vous attendent, ainsi qu’une salle de fitness et bien sûr, des douches (pour ceux qui préfèrent le footing).

Et si le sport au travail inspirait un management plus sain, tourné vers la performance, mais qui se préoccupe aussi du bien-être des équipiers ? Attention toutefois à ne pas faire de pression sur les salariés pour qu’ils prennent part aux séances de sport, car alors le stress et les coups de chaud reviendraient au galop !

Vous souhaitez publier un article sur le blog Wojo ?

Contactez-nous

Publier un commentaire