Avec seulement 10% des femmes dans les métiers des technologies, on peut se dire qu’il y a un hic au pays du numérique. Dans ces entreprises et postes stratégiques, qui vont façonner en partie le monde de demain, il est primordial que les femmes prennent une place, leur place. L’enjeu ? Construire un futur ensemble, pensé non plus seulement par une seule catégorie de personne, mais par tous, afin de s’ancrer dans un futur des technologies responsable et inclusif. C’est en partant de cette nécessité, de ce constat, que nous avons créé Chut, un magazine à l’écoute du numérique. On vous raconte.

Chut, le début de l’histoire…

L’aventure de Chut a commencé avec Les Chuchoteuses, un féminin pluriel désignant des hommes et des femmes, conteuses et conteurs numériques s’interrogeant sur ce nouveau monde façonné par les technologies. Ce sont d’abord les startups, les entreprises innovantes qui ont fait appel à notre plume, afin de mieux communiquer sur leurs enjeux, leurs positionnements, leurs ambitions.

Et puis petit à petit, alors que nous échangions avec des expert·e·s de la transformation digitale, des startupers inspirés, des grands groupes lancés dans l’open innovation, nous avons eu le sentiment qu’il manquait une voix, et pas seulement une d’ailleurs. Les femmes sont sous-représentées dans ce secteur pourtant essentiel pour l’avenir. Elles sont pourtant tout autant concernées par cet avenir qui se joue, se construit et s’écrit en ce moment même. Dans un monde où les métiers évoluent au fur et à mesure des avancées technologiques, laisser les femmes sur le bas-côté du numérique, c’est risquer de les marginaliser. C’est risquer un retour en arrière sociétal.

Voilà, il était temps, selon nous, de penser un numérique inclusif, qui se construise avec des femmes, des hommes, de tout âge et de toutes origines. Et nous avons eu l’envie, la mission même, de créer un média où cette diversité ne serait pas reléguée à la seconde place, comme cela peut être le cas par ailleurs. Un oubli Capital dont nous parlions ici il y a deux ans déjà.

Un autre monde numérique

L’idée de Chut s’est alors construite comme une évidence. Il ne s’agissait plus seulement d’écrire sur le numérique, mais de prendre la parole sur ce sujet, de faire entendre notre voix, en mettant des figures inspirantes en avant, des hommes comme des femmes. Il ne s’agissait plus seulement de parler technologie, mais bel et bien de s’interroger sur les usages, sur les bons côtés et les mauvais côtés d’une technologie qui déferle sur nous bien souvent à vitesse grand V. À l’heure de l’hyperconnexion, des fake news, de l’e-cratie, de l’industrie 4.0, à l’heure des réseaux sociaux et des urgences climatiques, il nous semble important de mettre en avant cette Tech qui tente de changer de cap, qui a appris de ses erreurs et qui tente de trouver les solutions d’avenir en fonction de son impact, tant d’un point de vue écologique qu’éthique. À l’heure de la Tech for Good, d’une technologie qui doit se construire et se penser pour le bien commun, nous ambitionnons d’être le média à l’écoute du numérique, un média en ligne, tout comme un média papier, à même de s’adresser à tous et de mettre en avant les roles models de demain.

Du soutien

C’est pour cette raison que nous avons lancé il y a quelques jours maintenant une campagne de crowdfunding sur KissKissBankBank, pour faire entendre une autre voix sur le numérique, qui pense les usages et les expériences, en restant éloigné de la figure du geek. Créer un format papier, distribuer dans les kiosques, c’est pour nous une autre façon de faire entendre ces nouvelles voix, ce numérique inclusif, qui se façonne et s’écrit pour tous.

Chut ! Et si on écoutait vraiment le numérique ?

Aurore & Sophie, Les Chuchoteuses

Merci à Wojo, chez qui nous sommes résidentes, de nous donner la parole ici, sur ce blog.

Vous souhaitez publier un article sur le blog Wojo ?

Contactez-nous

Publier un commentaire