Vos journées s’étirent en longueur, et pourtant vous n’avez pas accompli la moitié de ce que vous deviez faire ? Toutes vos to-do lists n’y changent rien ? Avez-vous essayé RescueTime ?

RescueTime est un outil de monitoring automatique et configurable, dont les résultats sont porteurs de sens. Leur analyse vous permet d’ajuster vos activités, et ainsi d’être plus productif au travail. Alors, comment ça fonctionne ?

RescueTime : à quoi ça sert ?

RescueTime est un logiciel à installer sur votre ordinateur, vous permettant un monitoring efficace de vos activités quotidiennes : grâce à des analyses poussées, rendues sous la forme de graphes, il vous permet de mieux comprendre comment vous dépensez votre temps devant l’écran et vous amène à tirer les conclusions sur la façon dont vous pourriez mieux le dépenser. Enfin, en vous aidant à limiter les activités qui détournent votre attention et en vous envoyant des notes de rappel, il vous permet d’être plus productif au travail.

Comment ça marche ? C’est simple. RescueTime tourne en arrière-plan, aussitôt que vous vous attelez à la tâche. Bien sûr, si vous avez plusieurs fenêtres ouvertes, il ne comptabilise que le temps qui s’écoule sur l’onglet situé au premier plan de votre session. Et si vous avez plusieurs ordinateurs ? Ça marche aussi. Il suffit de synchroniser le logiciel sur les deux appareils.

1eef54ad-1cab-4559-8799-8c1ab9507622

Quelles sont les grandes fonctions de RescueTime ?

RescueTime propose les services suivants :

  1. Des rapports détaillés sur vos activités

Combien de temps passez-vous sur Twitter, sur Le Monde, sur votre propre site web, etc. ? Grâce à sa fonction tracking, les rapports de RescueTime vous montrent sur quelles applications et sites web vous vous rendez, mais aussi votre degré de productivité par type d’activité, et si vous avez atteints les objectifs que vous vous êtes fixés.

Les graphes nous dévoilent aussi l’évolution de notre productivité au fil des semaines. Trois unités de temps sont disponibles : statistiques journalières, hebdomadaires et mensuelles. De quoi vite comprendre comment être plus productif au travail.

  1. Un rapport hebdomadaire par e-mail

Chaque semaine, RescueTime envoie par e-mail un rapport sur vos activités et votre score de productivité. En adaptant ses habitudes d’une semaine sur l’autre, il permet à terme d’être plus productif au travail.

  1. Des objectifs à la journée

Des objectifs journaliers peuvent être programmés, et RescueTime s’assure que vous les remplissiez. Par exemple : ne pas passer plus d’une demi-heure par jour sur Youtube, ou bien ne pas dépasser trois heures sur l’avancement de tel ou tel projet. Un système d’alerte vous préviendra si vous dépassez les limites fixées.

  1. L’attribution d’un score de productivité

Les scores de productivité sont calculés à partir de variables standards, catégorisées par RescueTime : news & opinion, utilities, business, social networking, etc. Chaque catégorie se voit attribuer un score de productivité. Les sites qui permettent de mieux travailler sont bien classés alors que les réseaux sociaux sont considérés comme des sites qui affectent votre productivité.

« Mais moi qui suis Community Manager », me direz-vous ? Evidemment, il vous est possible de « re catégoriser » chaque site et lui attribuer un score de productivité différent, afin d’obtenir le taux le plus juste et de ne pas être pénalisé à tort.

De nombreuses autres fonctionnalités sont présentes. Vous pouvez comparer vos performances avec d’autres personnes notamment.

Rescue Time : combien ça coûte d’être plus productif au travail ?

Chez RescueTime, il n’existe que deux formules, exactement comme chez l’opérateur Free (les fameux 2h00 d’appel à 2 euros ou le tout-illimité à 19,90 euros, vous vous souvenez ?

Time is money text on keyboard button

Formule 1 : RescueTime Life (gratuit)

Cette première formule chez RescueTime est non pas à 2 euros, mais bien à 0 euro. Autrement dit, l’installation sur votre ordinateur est gratuite. Les fonctions, elles, sont forcément proportionnelles à l’investissement : limitées. La formule 1 vous permet ainsi de :

  • Contrôler votre temps pour être plus productif au travail
  • Traquer vos activités sur les sites et applications
  • Vous fixer des objectifs et vérifier qu’ils sont respectés
  • Recevoir un résumé hebdomadaire et conserver un historique de trois mois

Formule 2 : RescueTime Premium (payant)

La formule 2 contient évidemment les fonctions de la formule basique, avec, en plus, les options payantes suivantes :

  • Pouvoir prendre en compte les activités hors session d‘ordinateur : réunions, appels, etc.
  • Recevoir des alertes lorsque les objectifs journaliers sont atteints
  • Bloquer les sites webs susceptibles de vous distraire pour être plus productif au travail
  • Débloquer des analyses (rapports, graphiques) plus poussées et précises
  • Disposer d’un historique illimité de vos activités

La formule intègre un essai de quatorze jours. Les tarifs sont de 9 euros par mois, ou 72 euros à l’année (soit quatre 4 mois d’économie).Tous les prix et formules sont disponibles sur le site de RescueTime.

Y a-t-il des limites à cet outil ?

Pour conclure, il est important de retenir que les outils de monitoring tels que RescueTime, qui vous permettent d’être plus productif au travail, ne conviennent pas forcément à tous, ni à toutes les situations. Retenez que :

Suggérer n’est pas forcer la main

RescueTime n’interdit rien : il dissuade l’utilisateur, rien de plus. Par ses alertes, il l’incite à modifier son comportement. Par ses graphes, il l’amène à tirer ses propres conclusions. Un esprit récalcitrant qui aura décidé de ne rien changer ne changera rien. Pour être plus productif au travail, encore faut-il le vouloir. Pour une petite note d’humour, lire ce récit d’une utilisatrice de RescueTime.

Security CCTV camera in office building

L’effet Big Brother peut inquiéter

D’autres auront le sentiment désagréable qu’un certain Big Brother se cache derrière leur écran, et en retireront une certaine crainte, voire… une contreproductivité.

La vérité n’est pas très loin lorsque la mise en place du logiciel est à l’initiative du patron, plus que de l’employé. Pour une bonne cohabitation avec RescueTime, il est primordial de ne pas imposer cet outil, ou en tout cas de ne pas systématiser la collecte des données : celles-ci sont à l’usage de celui qui les étudie, et cela devrait toujours rester ainsi.

Quelles alternatives ?

Et si RescueTime n’est décidément pas fait pour vous ? Rassurez-vous, il est possible d’être plus productif au travail autrement que par le biais d’un logiciel ! Par exemple, avez-vous déjà lu nos articles à propos de votre rythme biologique ? Savez-vous si vous êtes plutôt un lève-tôt ou un lève-tard ? De nombreuses façons existent pour augmenter sa productivité au travail… naturellement !

LAISSER UNE RÉPONSE