Patrick Le Roux est CEO et cofondateur de GoWizYou, partenaire historique de Google Cloud en France et spécialiste du domaine de l’Éducation. Il était présent aujourd’hui dans l‘espace de coworking Wojo situé hall 1, stand L 36 : pour les entreprises qui cherchent un apprenti, les organismes de formation et les apprentis en puissance, nous vous livrons ici un aperçu de son intervention.

La réforme de l’apprentissage et de la formation professionnelle

Aujourd’hui il existe des écoles qui forment, des entreprises qui ont recours aux apprentis… et au milieu, des étudiants disponibles. Pourtant, commente Patrick Le Roux, « en France, il existe 3 millions de chômeurs et 1 million d’emplois non pourvus ».  Les plus perspicaces imagineront avec raison qu’il y a un vrai problème corrélation entre la formation des apprenants et les besoins des entreprises… Une réforme était effectivement nécessaire…

Elle arrive (en passe d’être votée par le Conseil D’État) et elle va littéralement et heureusement bouleverser l’écosystème des organismes de formation et des CFA :

  • en inversant la logique, à savoir : désormais repérer les besoins immédiats de l’entreprise, puis  déployer rapidement une formation en adéquation,
  • côté prestataires, une rationalisation de l’offre de formation est également prévue : dorénavant pour devenir organisme de formation il faudra répondre à sept critères et 32 indicateurs, dont six liés à la pédagogie opérationnelle. Parmi eux, retenez l’indicateur 13 qui fixe les objectifs du prestataire formateur et pose les principes d’anticipation, d’étroite collaboration avec l’entreprise, d’adaptabilité de la formation délivrée et enfin de la progressivité des apprentissages dispensés. Tout ceci dans une perspective à court et à long terme.

Cette réforme va donc permettre aux organismes de s’adapter pour répondre concrètement aux besoins des entreprises et inculquer une culture saine, qui consiste à veiller sur l’évolution des métiers et les besoins des entreprises pour s’adapter en temps réel. À noter que cette méthode a été testée pendant sept ans : une fois déployée, elle permet de baisser le taux de rupture de la convention d’apprentissage de 26 à 6%.

À propos de GoWizApp 

GoWizApp a été imaginée en réponse à la réforme. Il s’agit d’une application collaborative qui permet dans le cadre de la formation continue, de l’alternance, de l’insertion professionnelle…

  • d’anticiper individuellement les missions à court terme des apprenants en entreprise
  • de rendre les apprenants proactifs et acteurs de leurs formations
  • de disposer d’indicateurs qualité
  • d’accroître les relations formateurs / apprenants / tuteurs par une interaction en temps réel
  • d’impulser réellement le changement (individualisation des formations, relation OF / Entreprise plus étroite…)
  • de réduire les taux d’abandon de parcours
  • d’augmenter les taux de conversion (insertion définitive)
  • d’appréhender l’évolution des métiers et adapter les formation en analysant les besoins à court et moyen termes des entreprises.

GoWizApp est subventionnée par BPI France, car il ne s’agit bien entendu pas uniquement d’un sujet français… l’enjeu entre référentiel métier et référentiel marché de l’emploi étant un sujet universel. Pour cette raison, GoWizApp est d’ailleurs capable de se décliner en deux jours dans n’importe quelle langue.

À ne pas manquer sur le stand Wojo

  • Vous avez besoin de recharger votre ordinateur, prendre un café ou parler avec un client… Nous sommes là pour ça : notre stand est ouvert à tous !
  • Profitez-en pour tenter de gagner un an d’abonnement à nos espaces Spots.


Article rédigé par Laëtitia Cognie pour Wojo
Depuis le salon VivaTech.

Vous souhaitez publier un article sur le blog Wojo ?

Contactez-nous

Avez-vous aimé cet article ?

Moyenne / 5. Nombre de votes

Publier un commentaire